Pauline AUBRY

Dans sa jeunesse, Pauline Aubry était atteinte d’une maladie qu’elle ne parvenait pas à identifier : des « crises d’angoisse ». Abonnée au service de pédopsychiatrie d’un hôpital parisien, elle a gardé de l’adolescence l’image d’un monde fragile et douloureux.

Des années plus tard, elle est retournée dans ce même service pour y animer un atelier BD. L’occasion pour elle de replonger dans cette époque de sa vie et de s’interroger : comment devient-on soi ?

Pauline Aubry a été sélectionnée au concours Jeunes Talents du Festival d’Angoulême 2014.

Ce récit graphique a été prépublié dans la revue XXI.

 


Mi-enfant, mi-adulte et complètement mutant. Sur ses sables mouvants, l’ado se construit en marchant.


Pauline Aubry signe avec « Les mutants » un roman graphique sur le mal être adolescent