laurent bonneau







Né en 1988 à Bordeaux, Laurent Bonneau suit un cursus artistique dès le lycée, afin de poursuivre par la suite ses études à l'école Estienne à Paris pendant deux ans. Il signe alors avec son frère chez Dargaud pour la trilogie Metropolitan lors de sa deuxième année, avant d'entrer en 2008 à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en section Photo-vidéo.

Depuis ce diplôme, il vit à Narbonne, en continuant l'alliance du dessin avec la réalisation de courts métrages.



ON SÈME LA FOLIE

Album paru en mars 2018

« Un bel hommage à l'amitié... »

Cinq amis d'enfance décident de se retrouver dans une maison louée en bord de mer. Un week-end à les suivre dans leurs déambulations, leurs pensées et leurs aspirations. Ils rigolent, jouent, discutent, et se remettent en question, faisant le bilan de leurs vies. À un moment où leurs vies atteignent un chiffre rond, ils font le bilan, se confient, rient et se questionnent. Heureux de se revoir, ils échangent sans pudibonderie leurs points de vue de jeunes adultes sur leurs vies. Entre humour et confessions, blagues et questionnements, un voyage graphique au cœur de retrouvailles.

         


      NOUVELLES GRAPHIQUES D'AFRIQUE

Un garçon de 21 ans remet en question ses conditions de vie en Afrique subsaharienne, son éducation, son pays. C'est sur ces notes que débute ce recueil graphique de courtes histoires sensibles, entremêlant déambulations et pensées intérieures présentées sous forme de témoignages
.
   
               
               
               
BRUXELLES

Avec ce livre, la photographe Marie Demunter et le dessinateur Laurent Bonneau apportent leur contribution à la réflexion actuelle sur le paysage bruxellois.

À la rencontre de témoignages de Bruxellois, ils ont décidé de regrouper et de penser ensemble leurs regards, de les agencer dans un tout aussi contrasté que la capitale européenne, nous proposant un récit en images pour prendre le temps de regarder le présent.
     
           
             



  CEUX QUI ME RESTENT

Un voyage en Alzheimer.

Florent a perdu sa femme beaucoup trop jeune.
Il a tenté d’élever seul sa trop petite Lilie, maladroitement ou certainement pas assez. Et Florent et sa fille se sont perdus à leur tour. Elle l’a laissé encore plus seul pendant 20 ans. Aujourd’hui, à 70 ans, il n’a qu’un souhait, il veut la retrouver avant de mourir ; sa Lilie qui vient maintenant le voir presque tous les jours, mais qu’il ne reconnaît plus.
La maladie lui vole la mémoire pour le laisser toujours plus seul. Alors il cherche sans relâche, en vrac, dans les bribes de trop vieux souvenirs… Florent n’abandonnera plus ; un voyage en Alzheimer.